Le don d'organes

 

 

Tous les jours, grâce à la transplantation d’organes et la greffe, de nombreux patients retrouvent une meilleure qualité de vie.

 

Mais sans un élan de générosité et de solidarité de chacun d’entre nous, cet espoir de bon nombre de patients ne serait qu’un rêve.

 

Le don d’organes est un geste qui consiste à accepter que soit prélevé, après votre décès, de votre corps, des organes.

 

Ces organes seront destinés à sauver la vie ou d’améliorer la qualité de vie de personnes atteintes d’affections graves.


Quelle est la différence entre transplantation et greffe?

 


 

 

La greffe est une opération qui permet de prélever des morceaux de tissus ou d’organes (peau, fragments d’os) sur soi-même ou sur une autre personne afin de se les faire greffer.

 

La transplantation est une opération qui permet de prélever sur une personne décédée ou une personne vivante consentante un organe afin de le transplanter à un patient en ayant besoin (cœur, rein,…).

 

Ne pas confondre le don d'organes et donner son corps à la science! C'est tout à fait différents!!

 

 

Le don d’organes :    c’est le prélèvement d’organes ou de tissus en vue d’une greffe. Le prélèvement se fait dans le respect du défunt et les organes sont prélevés avec toutes les précautions pour ne pas abîmer l’organe à transplanter sur le patient en attente de transplantation.

Le corps est rendu à la famille assez rapidement. Les sutures sont effectuées dans le respect du défunt et son image, afin de ménager les sentiments de la famille.

 

 

Le don de son corps à la science :  le corps du défunt est « offert » à des chercheurs et des étudiants en médecine afin de faire progresser la médecine. Le corps est alors utilisé pour plusieurs expériences et est disséqué afin de permettre aux étudiants d’avancer.

 

Toutefois, on peut très bien donner ses organes en vue de transplantation, et faire don de son corps à la science après.



Comment devenir donneur d'organes?

 

Toute personne inscrite au registre de la population, majeure ou non, est officiellement donneur potentiel.

 

Cependant, vous pouvez aller à votre Administration Communale, au service population déclarer soit votre opposition, soit votre volonté de devenir donneur. Votre décision sera alors enregistrée au Registre National.

 

Si vous changez d’avis il vous est toujours possible de revenir sur votre déclaration.

 

Le jour de votre décès, 3 médecins confirmeront votre décès, et seulement après ils consulteront le Registre National afin de savoir si vos organes peuvent être prélevés.

 

Si une opposition à été faite auprès de votre administration, aucun prélèvement d’organes ne sera effectué.

 

Si vous n’avez fait ni opposition, ni document de consentement, le principe « qui ne dit mot consent » est appliqué. Dans ce cas, les proches du défunt (parents, enfants ou conjoint(e)) devront choisir.

 

C’est pourquoi être enregistré au Registre National, permet de ne pas laisser à la famille ce choix, qui dans la douleur est souvent mal prit.

 

Télécharger
Document de consentement au don d'organes
document de consentement au don d'organe
Document Adobe Acrobat 5.7 KB



Quels organes peut-on transplanter?


 



Les organes qui peuvent être transplantés sont généralement: Le cœur, Le  pancréas, les poumons (2), les reins (2), le foie et les intestins.


On peut également greffer: la moelle osseuse , cornée de l'oeil, valve cardiaque, face partielle, veine et artère, main et avant bras, tendon, os (tête fémorale, genou, peau)


Pas moins de 8 organes par personnes, selon la qualité des organes!